Menu

Author Archive

Connaissez-vous bien les exploitations laitières françaises ?

Avec ses 57 000 exploitations laitières pour une collecte annuelle moyenne de 25 milliards de litres de lait, la France est le deuxième pays producteur en Europe, derrière l’Allemagne et devant le Royaume-Uni. Pourtant, loin des idées reçues, les exploitations françaises sont bien souvent de petites à moyennes entreprises familiales, qui se transmettent de génération en génération.

 

Petits troupeaux et grands espaces

Selon le CNIEL, l’interprofession de la filière laitière, les exploitations laitières françaises comptent en moyenne 92 hectares, dont 32 hectares de prairies pâturée par les vaches ou produisant les fourrages, soit l’équivalent de 45 terrains de foot ! 97% de la collecte est issue de vaches laitières, bien  devant le lait de brebis ou de chèvre. En France, une ferme laitière compte en moyenne 62 vaches, loin de l’image de la ferme des 1000 vaches,. Et bien en-deçà de la Nouvelle-Zélande (premier pays exportateur de lait de vache dans le monde, avec une production équivalente à la France), où les troupeaux sont en moyenne de 400 vaches par ferme.

 

Une tendance à l’agrandissement et au regroupement

Si les exploitations laitières sont présentes sur l’ensemble du territoire français, 46% des exploitations laitières se situent dans les régions Bretagne, Normandie et Pays de la Loire. La tendance est actuellement au regroupement des exploitations. Aujourd’hui, 30% des fermes sont rassemblées sous forme sociétaire, en GAEC (Groupement Agricole d’Exploitation en Commun) ou EARL. Les éleveurs entendent ainsi se créer de meilleures conditions de travail, de revenu et de vie. Ils peuvent par exemple mutualiser leurs compétences, s’entraider pour les travaux astreignants, ou encore abaisser les coûts de mécanisation en partageant leurs outils. 99% des fermes laitières sont familiales et chacune a son histoire. Bien souvent, ces fermes sont occupées par un éleveur avec son ou sa conjointe. 80% de la main d’œuvre est issue de la famille de l’exploitant.

 

Une grande diversité des cheptels français

La taille modeste des troupeaux laitiers français permet de maintenir une grande diversité de races de vaches. Si la Prim’Holstein reste la première vache laitière, en France et dans le Monde, d’autres races sont également présentes comme la Montbéliarde et la Normande, ainsi que des races plus locales dans le cadre des filières AOP.

Formez-vous autrement avec les Compagnons du Devoir

Vous souhaitez devenir Compagnons du Devoir et du Tour de France au sein du Groupe Lactalis? Les inscriptions sont toujours ouvertes jusqu’au 7 mai !

 

Cette formation proposée s’adresse à tous les jeunes diplômés d’un Bac Pro MEI, STI2D ou ELEEC, qui souhaitent se préparer aux métiers de la maintenance industrielle par un parcours riche en expériences. 12 alternants pourront suivre un parcours de formation avec les Compagnons du Devoir sur les différents sites du Groupe Lactalis, dont une étape hors France.

 

Vous êtes tentés par l’aventure des Compagnons ? ou simplement à la recherche d’informations ?

 

Plus d’infos sur le site des compagnons du devoir

En savoir plus sur la formation : ici

Téléchargez le Flyer

Venez découvrir du 18 au 22 mars les acteurs et métiers du Transport et de la Logistique en Auvergne-Rhône-Alpes

La nouvelle plateforme logistique de Lactalis à Saint-Vulbas dans l’Ain

vous ouvre ses portes !

 

Pour sa 2ème édition, la région Auvergne-Rhône-Alpes, le Club des Entreprises du Parc Industriel de la Plaine de l’Ain (PIPA) et l’Association pour le développement de la formation professionnelle Transport et Logistique (AFT) organisent une semaine de portes ouvertes du 18 au 22 mars 2019 pour vous permettre de rencontrer les entreprises et découvrir les métiers du Transport et de la Logistique.

 

Lactalis, acteur majeur du transport et de la logistique, est heureux de participer à cette initiative pour présenter ses métiers et savoir-faire. La nouvelle plateforme logistique de Lactalis à Saint-Vulbas, véritable laboratoire de solutions techniques du futur, avec ses transstockeurs, ses navettes rapides et ses chariots autoguidés vous ouvrira ses portes !

 

Nos équipes vous accueilleront sur le site au 1800 Avenue Guy de la Verpillière à Saint-Vulbas pour une visite et la présentation de nos métiers :

 

Le mercredi 20 mars de 14h à 16h, la présentation et la visite du site sera dédiée aux écoles.

 

Pour s’inscrire, rendez-vous sur le site dédié

https://www.billetweb.fr/route-avenir-aura-2019.

Toutes les visites sont gratuites !

 

 

 

Le Groupe Lactalis fête ses 85 ans !

 

 

« Aujourd’hui, Lactalis fête ses 85 ans, l’occasion pour moi de saluer le travail des Femmes et des Hommes qui ont contribué à faire ce qu’est le Groupe, mais aussi le vôtre, vous qui œuvrez à son développement, dans le respect des valeurs historiques de notre entreprise, l’Ambition, l’Engagement, dans la Simplicité.

 

Le 19 octobre 1933, André Besnier fondait la Fromagerie André Besnier et fabriquait à Laval son premier Camembert.

 

En 85 ans nous sommes devenus un leader mondial dont la mission est d’offrir le meilleur du lait et des produits laitiers au plus grand nombre, dans le respect des cultures et traditions laitières locales et avec le souci du plaisir de bien manger au quotidien.

 

Le lait est une matière première extraordinaire, consommée partout dans le monde. Notre métier depuis 1933, c’est de donner vie au lait, d’en révéler toutes les saveurs, tous les bienfaits, toutes les possibilités, pour satisfaire  quotidiennement des consommateurs du monde entier qui aiment des produits sains, naturels et gourmands.

 

Lactalis s’inscrit dans une tradition laitière française d’excellence qui combine industrie, artisanat et agriculture. C’est ainsi que le Groupe s’est développé pour devenir à la fois le n°1 mondial des produits laitiers, tout en conservant son ancrage sur les territoires, en étant par exemple, le premier producteur de fromages AOP.

 

Notre fierté aujourd’hui c’est d’être l’ambassadeur de la diversité des cultures et savoir-faire laitiers, d’être aussi bien le premier producteur mondial de camembert, qu’un fabricant de mozzarella, de paneer ou de labné.

 

Lactalis est une entreprise singulière, qui a su rester intégralement familiale depuis 3 générations. Elle est rurale et le revendique, et ce, dans chacun des pays où elle est implantée.

 

C’est forts de cette histoire, de notre engagement, et guidés par la passion, que nous pourrons ensemble continuer de nous développer en France, en Europe et dans le Monde.

 

Je compte sur vous pour poursuivre cette histoire. »

 

Emmanuel Besnier, Président du Conseil de Surveillance de Lactalis

Le Groupe sera présent au Salon du Bio

Nous serons présents au salon professionnel dédié à l’agriculture biologique à Retiers (Bretagne) mercredi et jeudi. Le Groupe s’est engagé depuis 1993 dans ce mode de production à travers des dispositifs d’accompagnement destinés aux éleveurs. C’est l’occasion de revenir aujourd’hui sur le défi que représente la conversion des terres pour répondre à la demande croissante des produits biologiques.

 

Le défi de la conversion des terres face à la demande croissante des consommateurs pour le Bio

La demande de produits biologiques ne cesse d’augmenter en France. Selon le baromètre Consommation de l’Agence Bio publié en janvier 2018, près de 3 Français sur 4 déclaraient consommer au moins un produit bio par mois. Ils sont même 85% à considérer important de développer l’agriculture biologique.

Cet essor de la production biologique traduit bien plus qu’une simple préférence de goût de la part des consommateurs. Il représente une véritable évolution des attentes sociétales, que ce soit en termes de santé, de préservation de l’environnement ou de bien-être animal.

Mais ce changement de paradigme impacte fortement l’ensemble des filières agricoles. La transition vers une production biologique exige de nombreuses adaptations des pratiques, de l’exploitation à la transformation, en passant par les circuits de collecte.

 

Le challenge de la conversion

Ce challenge de la conversion, de plus en plus d’éleveurs sont prêts à le relever. La filière de l’élevage est l’une des plus dynamiques dans le bio, avec près de 194 000 vaches élevées en bio en 2017 soit une hausse de 27% par rapport à 2016 selon l’Agence Bio. Cet engouement pour la production biologique ne doit pas faire oublier que la conversion des terres reste une opération complexe à mener qui n’est pas sans risques pour les éleveurs. La conversion d’une ferme conventionnelle en exploitation biologique nécessite en effet 2 années de préparation. Et une fois certifiée, les débuts peuvent être difficiles avec la baisse des rendements, la hausse de la main d’œuvre, le changement alimentaire des vaches, et les nouvelles techniques à maitriser pour la gestion des pâturages.

 

L’accompagnement du Groupe Lactalis dans la transition vers le Bio  

C’est pourquoi, dès 1993, le Groupe Lactalis a fait le choix de s’engager dans ce mode de production à travers des dispositifs d’accompagnement destinés aux éleveurs. Dans les années 1990, il n’y avait en effet ni aide de l’Etat ou de l’Europe pour faciliter les conversions au Bio des éleveurs pionniers.

Il y a 25 ans, le Groupe Lactalis a ainsi commencé par accompagner 6 éleveurs partenaires dans leur conversion au Bio, permettant la commercialisation de la 1ère bouteille de lait bio demi-écrémé du Groupe en 1995. Depuis, 500 éleveurs ont été accompagnés et 107 sont actuellement en cours de conversion. Cela représente au niveau foncier, l’équivalent de 10 terrains de foot convertis par jour depuis 25 ans.

Concrètement, l’accompagnement proposé aux éleveurs débutent par la réalisation d’un audit par des techniciens. Ce point d’étape permet aux éleveurs de projeter leur exploitation à 2 ou 3 ans et de s’assurer que toutes les conditions sont réunies pour pouvoir mener le projet à son terme. Pendant les années de conversion, des visites et un nouvel audit sont réalisés pour suivre l’évolution de la transition avant le passage de la certification pour l’obtention du label biologique européen. Une fois l’exploitation certifiée, les éleveurs continuent à bénéficier de conseils et de formations sur de nombreux sujets, comme l’agrofourniture, les bonnes pratiques en matière de lutte biologique contre les nuisibles, le bien-être animal du troupeau, l’équilibre alimentaire des vaches, le respect de la biodiversité et du territoire ou encore l’autonomie agricole.

 

Un engagement durable dans la production biologique

D’1,8 millions de litres de lait bio collectés en 1995 à 170 millions aujourd’hui, le Groupe Lactalis souhaite poursuivre ses efforts pour accompagner la croissance de la production biologique. L’histoire du Bio continue de s’écrire et le Groupe Lactalis y contribuera, en cherchant à assurer le renouvellement des générations de producteurs bio, en travaillant à une meilleure adéquation entre les niveaux de collecte et les besoins du marché, en alimentant la réflexion sur l’amélioration des techniques de production et de fabrication des produits laitiers bio, et en maintenant ses investissements dans ses ateliers bio de transformation.

 

Pour en savoir plus: www.salonbio.fr

 

A la découverte de nos sites touristiques

Vous passez vos vacances dans nos belles régions françaises cet été ? Profitez-en pour venir visiter l’un de nos sites touristiques !

 

En Aveyron, les Caves Société®

Premier site d’entreprise visité en France, les caves Roquefort Société sont toujours utilisées de nos jours. Vous pourrez entrer dans ces caves au cœur de l’affinage d’un fromage de légende lors d’une visite guidée d’une durée d’1h. Dégustation gourmande de trois roqueforts Société® en fin de visite. N’oubliez de prendre un vêtement chaud, il fait 10° en cave !  

Ouvert tous les jours en juillet de 9h30 à 12h et de 13h à 17h30 et en août de 9h30 à 17h30.

Renseignez-vous au 05 65 58 54 38 ou visitedescaves@roquefort-societe.com ou venez directement sur le site avenue François Gatier, ROQUEFORT SUR SOULZON (12250)

 

Dans la Loire, la fromagerie de Saint-Bonnet

Venez découvrir les étapes de la fabrication de la fourme d’Ambert et de Montbrison, de la cuve de fabrication à la cave d’affinage en passant par la typique salle des chéneaux et le haloir des fourmes aux murs en terre cuite. Dégustation gratuite et vente sur place toute la journée.

Visites libres et gratuites en juillet et aout (sauf jours fériés) du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30.  Départs visites guidées à 9h30 et 10h30.

Renseignez-vous au 04 77 76 82 86 ou venez directement sur le site au Pont de la Pierre, SAINT-BONNET-LE-COURREAU (42940)

 

En Mayenne, La Cité du lait Lactopôle®

Située sur le site historique du Groupe Lactalis, La Cité du lait Lactopôle® vous invite à voyager au cœur de la tradition laitière dans un parcours scénographique riche de plus de 4 000 pièces dont certaines uniques ou inédites. Dégustation fromagère et boutique en fin de visite. Pour les enfants, ne manquez pas nos ateliers de fabrication « apprenti fromager » et « petit maître beurrier » et nos nouveautés de l’été : un escape game grandeur nature et les aventures de Bari à la ferme pour les 3-6 ans.

Visites guidées de 2h tous les jours à 15h sans réservation

Renseignez-vous sur le site www.lactopole.fr ou venez directement sur le site 10 rue Adolphe Beck, LAVAL (53000)

 

Dans l’Orne, la Maison du Camembert®

En restaurant au cœur du village une bâtisse du XVIIIème  – début XIXème siècle, la Maison du Camembert® offre une vitrine au plus emblématique des fromages français et rend hommage à Marie Harel sur les lieux historiques de la naissance de cette grande saga.

Musée ouvert en juillet et aout 7 jours sur 7 de 10h à 12h et de 14h à 17h30. Boutique et bar à fromages tous les jours de 10 à 18h.

Renseignez-vous sur www.maisonducamenbert.com ou venez directement sur le site à CAMEMBERT (61120)  

 

En Seine-et-Marne, la fromagerie de Meaux Saint-Faron

Découvrez les secrets de fabrication et d’affinage des bries de Meaux et de Melun. Au cœur de la fromagerie, vous assisterez aux différentes étapes de la transformation du lait jusqu’au fromage prêt à être consommé. Après un film retraçant l’histoire de l’ancêtre des fromages à pâte molle, vous terminerez cette visite par une dégustation.

Visites guidées d’1h du mardi au samedi à 9h et à 14h30. Boutique ouverte du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 15h30 à 17h.

Renseignez-vous au 01 64 36 69 44 ou accueil@fromagerie-saintfaron.fr ou vendez directement sur le site rue Jehan de Brie, ZI nord, à MEAUX (77100)

Journée de Sensibilisation à la Sécurité avec le Service départemental d’incendie et de secours d’Ille-et-Vilaine et la Société Laitière de L’Hermitage.

Organisée ce jeudi 22 mars à l’attention des personnels de la Société Laitière de L’Hermitage, cette journée avait vocation à sensibiliser les équipes encadrantes à la sécurité au travers d’une rencontre et d’échanges avec les sapeurs-pompiers du centre d’incendie et de secours de L’Hermitage.

 

En tissant des liens plus étroits, le Service départemental d’incendie et de secours souhaite diffuser une culture de la citoyenneté en invitant les personnels de la Société Laitière de L’Hermitage à adopter les bonnes pratiques de prévention incendie, à se former aux premiers secours, et pourquoi pas à rejoindre les effectifs en devenant sapeur-pompier volontaire.

 

Pour la Société Laitière de L’Hermitage qui appartient au Groupe Lactalis, cette démarche citoyenne s’inscrit dans la volonté d’insuffler une culture sécuritaire pérenne, de développer son ancrage local et son rôle sociétal, et de faire évoluer ses collaborateurs en leur offrant la possibilité de s’épanouir, avec son soutien, au travers d’une activité tournée vers les autres.

 

Plusieurs actions de sensibilisation à l’attention des personnels sont envisagées au cours des prochains mois entre la Société Laitière de L’Hermitage et le SDIS d’Ille-et-Vilaine dans le cadre d’un partenariat entre les deux établissements.

 

 

Au programme de cette journée de sensibilisation :

Présentation sur le thème  » le Sapeur-Pompier Volontaire, des citoyens au service du territoire, une valeur ajoutée pour les entreprises locales » par David Rué, Responsable de la mission Volontariat au SDIS d’Ille-et-Vilaine.

 

Atelier de réflexion sur la sécurité animé par les équipes Ressources Humaines du site de L’Hermitage.

 

Visite du centre d’incendie et de secours de L’Hermitage et initiation à l’utilisation de divers matériels spécifiques liés à l’activité de secours : brancardage, port d’appareil respiratoire isolant, simulation de feu dans la Maison à Feu.

 

En savoir plus : https://sapeurs-pompiers35.fr/

 

 

Les équipes du SDIS 35et de la Société Laitière de L’Hermitage

 

 

 

 

 

 

 

 

Port d’appareil respiratoire isolant

Présentation des outils de simulation du feu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visite de la Maison à Feu

Simulation d’un feu d’escalier

 

Le Groupe Lactalis participe aux Journées Portes Ouvertes des Compagnons du Devoir

Le Groupe Lactalis prendra part aux « Journées Portes Ouvertes » des Compagnons du Devoir, ce samedi 20 janvier.

 

L’occasion pour les participants de venir à la rencontre de professionnels du Groupe qui expliqueront la formation autour des métiers de la maintenance industrielle.

Cette formation proposée s’adresse à tous les jeunes diplômés d’un Bac Pro MEI, STI2D ou ELEEC, qui souhaitent se préparer aux métiers de la maintenance industrielle par un parcours riche en expériences. Une promotion de douze étudiants pourra suivre pendant cinq ans l’apprentissage itinérant des Compagnons du Devoir au sein du Groupe Lactalis.

 

Vous êtes tentez par l’aventure des Compagnons ? ou simplement à la recherche d’informations ? Venez à notre rencontre dans les Maisons des Compagnons à Lille, Lyon, Rodez, Rennes et Nantes.

 

Plus d’infos sur les JPO:  site des compagnons du devoir

En savoir plus sur la formation : ici

Téléchargez le Flyer

Journée Mondiale du Lait

 

Retour sur deux jours d’animations à La Cité du Lait Lactopôle ®

 

 

Dans le cadre de la 17ème édition de la Journée Mondiale du Lait, La Cité du Lait Lactopôle ®, en partenariat avec Lactel, a organisé deux journées exceptionnelles au sein du musée. La Cité du Lait a accueilli plus de 400 personnes les 31 mai et 1er juin derniers. Les visiteurs ont pu profiter d’un programme ludo-pédagogique autour d’animations originales afin de tout savoir sur lait et ses bienfaits.

 

Au programme de ces deux jours :
– Des visites thématiques du Lactopôle autour du lait de consommation
– Un atelier traite de vaches animé par le Cniel
– Un atelier de recyclage animé par Eco-Emballages
– Des dégustations de lait nature et aromatisé et des dessins pour les plus petits
– L’application de film virtuel en réalité augmentée « Lactel Crêpes » réalisé avec Eon Reality et l’agence de conseil en communication nutrition, santé et environnement Atlantic Santé
– Une exposition sur l’histoire de  la marque Lactel, qui fêtera cette année ses 50 ans

 

La Journée Mondiale du Lait a lieu tous les ans, initiée par l’ONU, elle s’est déroulée cette année le 1er juin 2017. Son but : rappeler et valoriser les bienfaits du lait. Dans l’Hexagone, elle s’est traduite par une série d’événements organisés entre le 31 mai et le 10 juin par des professionnels du lait, réunis au sein du Syndilait. Ces derniers donnent ainsi au grand public accès à leurs laiteries et à leurs fermes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LACTA’CAP, UN TROISIÈME ACCORD SIGNÉ

Depuis 2010, le Groupe Lactalis s’est investi dans l’accueil, l’intégration et l’accompagnement de ses collaborateurs en situation de handicap : en créant un programme unique appelé : Lacta’Cap. Le Groupe Lactalis est la seule entreprise sous accord en Mayenne.

Lacta’Cap  est le résultat d’une collaboration étroite entre le Groupe Lactalis et ses organisations représentatives du personnel et la DIRECCTE en Mayenne, pour mener à bien plusieurs types d’actions.

Le maintien dans l’emploi ou l’embauche de personnes reconnues travailleurs handicapés

Adaptation de poste et aide aux appareillages individuels (prothèses auditives, chaussures adaptées, sièges ergonomiques) : de 2012 à 2015, cet accompagnement a concerné 200 personnes et a aussi profité à 1 200 autres collaborateurs.

La sensibilisation et la formation

Entre 2013 et 2016, près de 500 managers et 200 représentants du personnel ont bénéficié de formation. Sept sites de production du Groupe ont organisé des actions de sensibilisation pour tous lors de journées d’animations permettant de découvrir les réalités des différents handicaps pour lever les préjugés, mieux vivre et travailler ensemble.

Le travail avec des établissements adaptés qui accueillent des travailleurs handicapés

Le partenariat avec l’ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) de Lons-le-Saulnier (39) est une illustration de l’engagement du Groupe : depuis plus de 15 ans, quatre personnes de l’ESAT sont accueillies dans le site de production du Groupe de Lons-le-Saulnier pour des missions de désemballage de produits.

Autre partenariat avec l’ESAT de Gorron et le site de production du Groupe de Charchigné (53): après un an et demi d’étude technique, des postes de travail adaptés ont été mis en place afin d’accueillir sept personnes de l’ESAT pour travailler à temps plein à la réfection des sabots des modules d’affinage des meules d’emmental. L’objectif à terme est de remplacer 12 000 modules sur une durée de dix ans.

La prolongation des mesures d’aides individuelles

Chèque Emploi Service, réduction du temps de travail en fin de carrière, accompagnement de retour à l’emploi, … ces mesures viennent compléter le dispositif.

 

Ainsi, le Groupe Lactalis figure parmi les entreprises les plus impliquées dans l’accueil de travailleurs handicapés, qui représentent 5% de ses effectifs en France, quand la moyenne est de 3,1% dans le secteur privé et de 2,62% dans l’agroalimentaire.

L’équipe de l’ESAT de Gorron qui répare nos modules d’affinage (1 200 modules réparés chaque année).

L’équipe de l’ESAT de Gorron qui répare nos modules d’affinage (1 200 modules réparés chaque année).

Search

Recent Posts

Recent Comments

Archives

Categories

Meta